Pour une deuxième année consécutive, la Société de recherche sur le cancer a initié une campagne numérique de collecte de dons mettant en vedette les héros du cancer, campagne qui s’est déroulée en novembre et décembre 2021.

Ces héros du cancer, ce sont bien entendu les personnes qui font face à cette maladie et qui sont des survivants. Ce sont pour eux que sont développées ces collectes de fonds. Les héros ce sont aussi les proches aidants, les médecins, les infirmières, les chercheurs qui misent sur la recherche pour déjouer le cancer, et bien entendu les donateurs de la Société, sans qui il ne serait pas possible de contribuer à prévenir, détecter et traiter le cancer grâce à la recherche.

Ayant comme objectif d’amasser 200 000 $, cette campagne a connu un immense succès puisque ce sont en fait plus de 280 000 $ qui ont été récoltés ! Ces fonds permettront à la Société de financer plusieurs projets de recherche parmi les plus prometteurs afin de mieux prévenir, détecter et traiter le cancer. 

L’équipe de la Société est très reconnaissante envers toutes les personnes qui ont fait un don à cette campagne et également à toutes celles qui ont rendu possible cette campagne dont André Robitaille (ambassadeur), Gregor Reid (chercheur), Ismaël Gueymard (survivant), Lucy van Oldenbarnaveld (ambassadrice), Maya Shmulevitz (chercheuse) et Suzanne et Louis Daubois (donateurs). 

 

Merci à Postmedia 

Nous avons pu, pour une première année, bénéficier d’un partenariat clé avec Postmedia nous permettant de donner une visibilité accrue à notre campagne et à notre mission à travers divers médias partout au Canada.

Le regroupement Postmedia rassemble plus de 120 médias parmi les plus consultés à travers le pays. Il s’est donc avéré un partenaire de choix dans la diffusion de cette campagne.

Plusieurs initiatives ont été mises en place dont des bannières sur différents sites et plateformes des médias sociaux en plus d’un article complet portant sur l’attribution des bourses à la recherche. Vous pouvez d’ailleurs lire l’article publié dans le National Post